Gabon : Le SAVOGA rejette l’accord de Paris

Le Syndicat des agences de voyages du Gabon (SAVOGA) a rejeté l’accord conclu le 16 mars dernier entre la compagnie Air France et la Fédération inter-états des syndicats des agences de voyages et de tourisme de l’Afrique de l’ouest et du centre (FISAVET/AOC) pour l’entrée en vigueur du Nouveau modèle économique (NME). Eu égard aux spécificités du marché gabonais dans ce secteur, le SAVOGA a demandé à la compagnie aérienne française de suspendre l’application de cette décision avec les voyagistes gabonais et d’attendre la conclusion des rounds de négociations entamés avec les autorités gabonaises de tutelle.

 Un petit nuage noir persiste dans le ciel africain de la compagnie aérienne Air France. Le Syndicat des agences de voyage du Gabon (SAVOGA) a rejeté l’accord issu du consensus adopté le 16 mars dernier à Paris avec la Fédération inter-états des syndicats des agences de voyages et de tourisme de l’Afrique de l’ouest et du centre (FISAVET/AOC). Il demande à Air France de prendre en compte les spécificités du marché gabonais.

La compagnie Air France avait annoncé le 17 mars dernier qu’«après trois mois de discussions, Air France et la FISAVET/AOC se félicitent de la signature le 16 mars 2009 à Paris d’un accord de partenariat portant modalités de mise en œuvre du NME au 1er avril 2009 dans les pays représentés par la FISAVET/AOC».

La situation avait commencé à se décanter le 29 janvier dernier avec la signature d’un accord pour un échéancier s’étalant jusqu’en 2012 pour faire passer la commission reversée aux agences de 7% à 1%, selon les dispositions du Nouveau modèle économique (NME).

«A compter du 1er avril 2009, les agences de voyages agréées en Afrique de l’ouest et du centre seront rémunérées en facturant à leurs clients des frais de services dont elles fixeront le montant librement», ajoute le communiqué.

Le secrétaire général du SAVOGA, Modeste Mvouri, s’étonne qu’«alors que le ministère gabonais des Transports et de l’Aviation civile a déjà été saisi pour continuer les discussions entre le SAVOGA et Air France», expliquant que le communiqué de la compagnie aérienne française ne tient pas compte des spécificités du marché gabonais.

«Depuis les négociations du 29 janvier à Abidjan, la spécificité du marché gabonais pleinement reconnue par Air France n’a toujours pas été prise en compte dans les négociations ayant abouti à la signature de cet accord de partenariat le 16 mars 2009 à Paris», poursuit le leader du SAVOGA.

«Le Gabon est l’un des rares pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre pour lequel Air France a maintenu la première classe. En plus, il compte une importante clientèle d’affaires (à haute contribution). Ici les billets d’avion sont parmi les plus chers du monde. C’est aussi le pays où Air France réalise sa meilleure rentabilité dans la plus grande partie du continent et enfin, le Gabon est le pays où le tourisme n’est pas encore développé comme dans certains pays de l’Afrique de l’Ouest», a expliqué Modeste Mvouri.

S’ils demeurent solidaires du FISAVET/AOC, les voyagistes gabonais expliquent que les NME leur font «perdre beaucoup d’argent avec le risque de disparition pure et simple».

Le SAVOGA a annoncé que le secrétariat général du ministère des Transports et de l’Aviation civile prendrait le relais des négociations avec Air France.

En attendant, les voyagistes gabonais «exigent de la compagnie Air France la prise en compte des spécificités de notre marché avant toute application du NME, et lui demandent de surseoir à sa décision en attendant un accord entre les deux parties», a rapporté Modeste Mvouri.

Les voyagistes gabonais ont enfin averti que si Air France tentait un passage en force, ils «se réservent le droit de défendre par tous les moyens légaux et légitimes leur activité en cette période de crise économique», précisant que «les conditions désastreuses qui en découleront incomberont à la compagnie aérienne Air France».

  Source : Gaboneco.com     Auteur : Gaboneco   

1 comment to Gabon : Le SAVOGA rejette l’accord de Paris

  • Bonjour, bravo pour les informations, un page web très riche qui m’a fait sourire de bon matin. Voilà donc une très bonne écriture. Très intéressant. J’ai appris différentes idées en vous lisant, Merci beaucoup pour le partage. Je partage ce contenue avec bonheur avec mes amis sur facebook.
    A bientôt!

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>