Le PM sénégalais loue la position stratégique de son pays dans le transport aérien en Afrique

Dakar, Sénégal (PANA) – Le Premier ministre sénégalais, Mahammad Boun Abadallah Dionne, a déclaré que l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) va renforcer la position du Sénégal comme plaque tournante du système du transport aérien en Afrique.

S’exprimant mardi à Diass, au cours d’un conseil interministériel consacré à la mise en service de cette infrastructure, il a souligné que sa mise en service, le 7 décembre prochain, représente une opportunité de croissance pour le Sénégal en favorisant l’émergence d’un deuxième pôle économique pour la promotion d’activités industrielles, commerciales et touristiques.

Les ministres concernés devaient trouver des solutions aux problèmes qui pourraient se poser avec l’ouverture de l’AIBD, notamment le sort réservé au site de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar et son personnel.

« Le conseil a enregistré des résultats remarquables qui ont permis d’arriver en un temps record à trouver des solutions aux différentes contraintes identifiées », a affirmé le Premier ministre sénégalais.

Selon lui, il s’agissait d’assurer le transfert «sans heurt» des activités de l’aéroport Léopold Sédar Senghor (LSS) vers l’AIBD.

Le conseil interministériel s’est tenu sur instructions du président Macky Sall qui a demandé au gouvernement de prendre «toutes les dispositions requises» en vue de l’inauguration et du fonctionnement effectif de l’AIBD le 7 décembre prochain.

Les travaux de l’AIBD ont été lancés par le président Abdoulaye Wade qui en a posé la première pierre le 4 avril 2007 à l’occasion de la célébration du 47ème anniversaire de l’indépendance du pays.

Situé à Diass, à 47 kilomètres au sud-est de Dakar, l’AIBD aura une capacité d’accueil initiale de trois millions de passagers par an.

Il a nécessité un investissement initial de 375 milliards de francs CFA (soit 571,68 million d’euros), ses travaux qui étaient prévus pour durer 30 mois ont connu beaucoup de retard au point que sa livraison a été plusieurs fois reportée.

Le nom de l’aéroport a été choisi en hommage à Blaise Diagne (1872-1934), le premier député noir d’Afrique au Parlement français où il a été élu en 1914. PANA AAS/AAS/SOC: panapress.com

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>